Views
2 years ago

MOTOREX Racing Report 2015 FR

  • Text
  • Saison
  • Monde
  • Championnat
  • Titre
  • Racing
  • Pilote
  • Enduro
  • Motocross
  • Ainsi
  • Lors
  • Motorex
MOTOREX Racing Report 2015 FR

MOTOCROSS MXGP CONSTANT

MOTOCROSS MXGP CONSTANT JUSQU’À LA FIN DE SA CARRIÈRE Avec Tyla Rattray, un grand pilote a quitté la scène du championnat du monde en fin de saison. Le Sud-Africain a mis fin à sa magnifique carrière au terme de la dernière épreuve du championnat, disputée sur le circuit de Glen Helen aux États-Unis. Rattray est l’un des rares pilotes à avoir réussi des deux côtés de l’Atlantique. Après son titre mondial en MX2 en 2008, il a mis le cap sur les États-Unis avant de revenir en CM en 2014. Victime de blessures, le sympathique trentenaire n’a jamais pu donner la pleine mesure de son talent outre-Atlantique. Il s’est plusieurs fois classé dans le top 10, sans que cela suffise pour remporter le titre. Après le retrait de Ryan Villopoto, «Ratters» a défendu seul les couleurs du Monster Energy Kawasaki Factory Racing Team pendant la plus grande partie de la saison. Rattray TYLA © Photos: Sarah Gutierrez / Kawasaki Europe © Photos: R. Archer SHAUN SIMPSON MEILLEURE SAISON EN GP Shaun Simpson a réalisé la meilleure saison en Grand Prix de sa carrière. À 27 ans, l’Écossais a terminé à la quatrième place du général en MXGP en signant de solides performances. Les moments les plus chargés d’émotion de la saison resteront pour lui ses victoires aux Grands Prix de Belgique et des Pays-Bas ainsi que sa deuxième place au Grand Prix du Mexique. Comprenant qu’il y avait une carte à jouer, KTM a mis une machine d’usine 2016 à la disposition du pilote écossais pour le dernier tiers de la saison. Simpson a également épaté la galerie dans le championnat britannique de motocross. Défendant sa couronne bec et ongles, le pilote du team Hitachi Construction Machinery REVO KTM a dominé la concurrence de la tête et des épaules et décroché son deuxième titre national. MX2 LE PILOTE QUI MONTE Pauls Jonass, le rookie du Red Bull KTM Factory Racing Team a réussi des débuts tonitruants, s’adjugeant d’emblée et fort méritoirement le titre de vice-champion. Dès le premier Grand Prix outre-mer, le jeune Letton a montré tout son potentiel, faisant sensation en y terminant deux fois deuxième. Dans le courant de la saison, il a encore réédité l’exploit à quatre reprises, remportant même son premier Grand Prix mondial au Mexique. Au Grand Prix de Belgique, il a également hérité de la plaque rouge du leader du Championnat du monde, qu’il a défendue durant un week-end de plus. Réalisant de solides performances, il a maintenu le suspense autour de la couronne mondiale jusqu’à la dernière course, aux États-Unis, avant de s’avouer vaincu d’extrême justesse. AMÉLIORATION CONSTANTE Pour sa première saison mondiale, Angus Heidecke du KTM Sarholz Racing Team s’est adapté de mieux en mieux au niveau du Championnat du monde de motocross et a obtenu plusieurs places dans le top 15 en fin de saison. Sur l’ensemble de la saison, le pilote de 25 ans originaire de Saxe a réalisé des performances de plus en plus convaincantes, avec en prime une belle cinquième place dans les ADAC MX Masters. ANGUS HEIDECKE © Photos: R. Archer © Photos: angus-heidecke.com 4

MOTOCROSS MX2 ENTRE VICTOIRES ET ABSENCES SUR BLESSURE © Photos: R. Archer JEFFREY HERLINGS Pour la seconde fois consécutive, la saison mondiale s’est soldée par un désastre pour le talentueux Néerlandais de 21 ans. Après avoir déjà perdu le titre sur blessure en 2014, il a été victime d’un nouveau coup du sort cette saison. Après trois blessures, Herlings est sans cesse revenu dans la course, avant de devoir jeter définitivement l’éponge au Grand Prix de Tchéquie suite à une sérieuse blessure à la hanche. Il terminera finalement à la 7e place au classement général. Un coup d’œil sur les statistiques montre à quel point le double champion du monde a dominé le plateau. Bien qu’il ait dû faire l’impasse sur huit Grands Prix, il arrive en tête presque dans tous les domaines. Il a obtenu le plus grand nombre de pole positions, remporté le plus nombre de manches et signé le plus grand nombre de podiums, tout cela en réalisant les meilleurs chronos au tour. Une nouvelle fois, le sympathique pilote Red Bull Factory KTM a vu néanmoins lui échapper le troisième titre mondial qu’il convoite tant. UNE SOLIDE ÉQUIPE Le KTM Sarholz Racing Team a aligné pas moins de trois pilotes dans les manches européennes du Championnat du monde de motocross. Ses couleurs y ont été défendues par Angus Heidecke en MXGP, Henry Jacobi en MX2 et Vanessa Danz en WMX. Si Heidecke et Jacobi ont fait des étincelles, Vanessa Danz a par contre été victime de blessures qui l’ont empêchée d’atteindre ses objectifs de la saison. Henry Jacobi a signé son premier grand fait d’armes au Grand Prix d’Allemagne, à Teutschenthal. Devant son public, l’ancien champion du monde junior s’est hissé pour la première fois dans sa jeune carrière dans le top 10 d’une épreuve du Championnat du monde de motocross. Ce n’est qu’en hiver qu’il avait pris la décision de troquer le Championnat d’Europe contre le Championnat du monde. Une décision tout à fait opportune, les faits allaient le démontrer. Originaire de Thuringe, le jeune pilote de 18 ans a de mieux en mieux sorti son épingle du jeu, étalant son énorme potentiel et se classant plusieurs fois dans le top MX WOMAN 10. De plus, Jacobi a été désigné pour la deuxième fois consécutive pour défendre les couleurs allemandes au prestigieux Motocross des Nations, en France, où il s’est battu bec et ongles. Aux ADAC MX Masters, il a obtenu une splendide dixième place au général sur une moto de MX2, face à une concurrence internationale équipée de machines de cylindrée supérieure. HENRY JACOBI CHAMPIONNE D’EUROPE INVAINCUE Quadruple championne du monde de motocross, Steffi Laier s’était lancé un nouveau défi pour la saison 2015 en choisissant de disputer le Championnat d’Europe IMBA (International Motor Bike Association). Elle a étalé toute sa classe dans cette compétition et décroché son premier titre européen en remportant l’ensemble des quinze manches. À deux reprises, la trentenaire a été en lutte directe avec les concurrentes du Championnat du Monde de motocross et là encore, la pilote KTM a signé de superbes performances. Lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, elle a fait fureur en se hissant sur la deuxième marche du podium, avant de signer un nouveau podium au Grand Prix d’Allemagne, devant son public, en se classant troisième après deux courses. © Photos: henry-jacobi.de STEFFI LAIER © Photo: Désirée Photography VANESSA DANZ © Photos: MxPicsSocquet 5

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES