Views
2 years ago

MOTOREX Racing Report 2015 FR

  • Text
  • Saison
  • Monde
  • Championnat
  • Titre
  • Racing
  • Pilote
  • Enduro
  • Motocross
  • Ainsi
  • Lors
  • Motorex
MOTOREX Racing Report 2015 FR

EDITORIAL MOTOCROSS

EDITORIAL MOTOCROSS Chers lecteurs, chers amis des sports motorisés! La saison 2015 touche à sa fin. Il est temps d’en dresser le bilan. Il y a un an, je rêvais d’une saison de motocross qui entrerait dans l’histoire. Malheureusement, le duel des géants tant attendu n’a pas eu lieu ou n‘a pas fait long feu tout au moins. Pas un titre mondial en motocross à se mettre sous la dent! Sommes-nous trop gâtés ou sommes-nous trop habitués aux titres de nos partenaires? Cette année 2015 nous aura montré qu’il faut toujours apprécier à leur juste valeur les succès sportifs et les efforts des pilotes. Chacun donne le meilleur de lui-même mais malheureusement, il faut aussi toujours un peu de chance, d’autant que la concurrence ne reste pas les bras croisés. Cette année, nous avons eu de nouveau de nombreux titres à fêter du côté de nos partenaires. Des titres auxquels MOTOREX a essayé de contribuer au mieux. Les succès obtenus en motocross et en tout terrain aux Etats-Unis ont tout lieu de nous réjouir; la quasi-totalité des championnats ont pu y être remportés. En Europe aussi, les fans de tout terrain n’ont pas été déçus, avec là encore des titres à célébrer. Les fans de MOTOREX se seront sans doute d’autant plus réjoui des titres mondiaux décrochés en VTT et en descente VTT ainsi que du 2e titre consécutif de Gwen Joergensen- Lemieux en triathlon féminin alors que ces succès étaient relativement inattendus. Joergensen-Lemieux s’est du coup également qualifiée pour les JO 2016. En résumé, l’année 2015 a été une année MOTOREX typique avec de nombreux titres qui, cette fois néanmoins, sont à mettre au crédit d’autres disciplines. L’étendue de notre sponsoring et la collaboration avec des équipes de pointes dans de nombreuses disciplines sportives nous valent du coup des retombées positives. Nous attendons avec impatience le lancement de la saison 2016, dont nous avons déjà posé les premiers jalons. Nous sommes sûrs qu’elle portera ses fruits, tout autant que nos activités commerciales. TONi CAIROLI MXGP PAS LA SAISON DE L’OCTUPLE CHAMPION Le champion du monde en titre Antonio Cairoli avait clairement l’intention de défendre sa couronne durant la saison 2015 de MXGP mais cela n’aura pas été l’année de l’Italien. Dès les premières courses outre-mer, les choses n’ont pas roulé comme d’habitude pour l’octuple champion et après six titres mondiaux consécutifs, le trentenaire s’est retrouvé contre toute attente à courir derrière les événements. En Italie, devant son public, il avait bien l’intention de repartir à l’assaut du titre. Mais il en sera tout autrement, Cairoli s’occasionnant une grave blessure au bras lors d’une chute. Le pilote d’usine Red Bull KTM a affronté les lois de la nature avec beaucoup de combativité et de courage, en quête de son neuvième titre, mais a dû finalement rendre les armes après quelques Grands Prix exténuants. Il a abandonné la partie après le Grand Prix de Lettonie et n’est revenu à la compétition que pour la dernière course, à Glen Helen, aux États-Unis. Avec six podiums et des victoires aux Grands Prix d’Espagne et de Grande-Bretagne, il a terminé la saison à la septième place. © Photos: S. Taglioni / KTM Images Je vous souhaite une agréable lecture de notre dernier Racing Report et me réjouis avec vous des succès à venir en 2016. Cordialement, Ronald Kabella 2

MOTOCROSS MXGP DES BLESSURES MAIS UNE BELLE FIN DE SAISON KENde Dycker Si la saison 2014 avait déjà été désastreuse pour Ken de Dycker pour cause de blessures, la tendance s’est hélas poursuivie en 2015 pour le grand Belge. Handicapé une fois encore par des blessures dès la préparation de la saison, le championnat du monde a pris fin pour lui dès le Grand Prix de Teutschenthal, où il s’est occasionné une grave blessure à l’épaule. Jusqu’alors, le Belge de 31 ans avait montré un beau potentiel avec quelques places dans le top 10, même s’il est resté globalement très au-dessous des objectifs fixés. Il a néanmoins signé un surprenant come-back à la 69e édition du Motocross des Nations. Membre de l’équipe belge, il a réalisé une belle performance, contribuant à la troisième place de son équipe. Une médaille de bronze qui aura adouci quelque peu sa fin de saison. © Photos: S. Taglioni / R. Archer © Photos: S. Taglioni / R. Archer ENCORE DES BLESSURES TOMMY Searle Tommy Searle, 26 ans, a débuté la saison 2015 avec beaucoup d’ambition. Le très véloce Britannique avait convaincu dès les premières joutes de préparation et s’est lancé dans le championnat en pleine confiance. Malheureusement, dès le départ de la saison, au Qatar, un premier souci surgit: un nerf blessé à la main droite. Une semaine plus tard à peine, nouveau coup du sort pour Searle en Thaïlande. Plus sérieux encore cette fois. Lors d’une chute, il se brise une vertèbre mais échappe par bonheur à la paralysie. Après son retour, suite à de nouvelles blessures, il rate de nouveaux Grands Prix. A aucun moment, il n’est parvenu à retrouver son potentiel habituel. PAS DE SHOWDOWN ET FIN DE CARRIÈRE Villopoto RYAN La saison 2015 devait être «la» saison de Ryan Villopoto. La superstar américaine est le premier pilote d’outre- Atlantique à avoir fait le grand saut vers le Championnat du monde MXGP dans l’optique d’y clôturer sa carrière sur un titre mondial. Mais dès le départ, la saison du pilote, âgé de 27 ans, a pris des allures de désastre et Villopoto a dû reconnaître qu’il avait fort mal évalué la situation. Pour tout arranger, lors du quatrième Grand Prix de la saison, disputé dans le Trentin, le pilote Kawasaki s’est cassé le coccyx et n’est alors plus apparu au départ d’une épreuve. Après de longs mois de spéculations et de rumeurs, la star américaine est finalement sortie de son silence pour annoncer la fin de sa carrière avec effet immédiat suite à la blessure encourue. © Photos: Sarah Gutierrez / Kawasaki Europe 3

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES