Views
3 years ago

MOTOREX Racing Report 2014 FR

  • Text
  • Monde
  • Saison
  • Championnat
  • Titre
  • Pilote
  • Lors
  • Victoire
  • Racing
  • Podium
  • Courses
  • Motorex
MOTOREX Racing Report 2014 FR

RALLYE © Photo: M.

RALLYE © Photo: M. Maragni © Photo: C. Barni © Photo: Future7Media RALLYE MARC COMA RENOUE AVEC LE TOP DU CLASSEMENT EN RALLYE Très en forme en 2014, Marc Coma, le pilote de KTM, a démontré sa maîtrise du rallye en remportant à la fois le Dakar et le championnat du monde des rallyes tout-terrain de la FIM. N’ayant pu prendre le départ du Dakar 2013 à cause d’une blessure à l’épaule, Coma était fermement décidé à remporter l’édition 2014 de cette course, réputée la plus éprouvante des sports mécaniques. Au terme de deux semaines de compétition menées de main de maître, il est entré dans l’histoire comme quadruple champion de l’épreuve. Une fois le Dakar en poche, Coma a souhaité récupérer son titre de champion du monde des rallyes tout-terrain, perdu en 2013. Au gré des épreuves qui l’ont emmené aux Émirats arabes unis, au Qatar, en Italie, au Brésil et pour finir au Maroc, le pilote de KTM s’est illustré par sa régularité, finissant toujours premier ou deuxième au classement. Et même s’il n’avait pas besoin de gagner la dernière manche au Maroc, Coma, en franchissant la ligne d’arrivée, a remporté à la fois la course et le titre de nouveau champion du monde. Rejoignant Coma sur le podium du rallye Dakar, Jordi Viladoms de KTM a signé une belle deuxième place aux côtés de son coéquipier. Bien qu’il ait quitté le rallye Dakar prématurément, Ruben Faria a terminé sixième des rallyes tout-terrain, juste derrière Viladoms. 14

SUPER ENDURO / ENDURO EXTREME SUPER ENDURO TADDY BLAZUSIAK INTOUCHABLE EN INDOOR Une fois de plus, il était inutile d’espérer arrêter Taddy Blazusiak, le pilote de KTM, en lice pour un incroyable cinquième titre consécutif de champion du monde FIM de SuperEnduro début 2014. Et une fois de plus, l’homme à battre en indoor, de quelque côté de l’Atlantique qu’il se trouve, a dominé le circuit en 2014. Ayant démarré avec un score parfait lors de la première manche en Grande-Bretagne, il n’a pas réussi à conforter son avance chez lui en Pologne lors de la deuxième manche. La compétition s’est ensuite déplacée au Brésil et au Mexique pour les manches trois et quatre. Au Brésil, Blazusiak est remonté sur la plus haute marche du podium pour le plus grand bonheur de ses fans. De retour en Europe pour l’avant-dernière manche, le pilote de KTM a donné un cours magistral de pilotage en Espagne, remportant la totalité des trois épreuves clés. Avec une avance de points confortable avant la finale en France, Blazusiak a facilement signé un doublé, le propulsant quintuple champion du monde. Rejoignant Blazusiak sur le podium du championnat en troisième place, Jonny Walker (KTM) a clos une série indoor intense, après s’être offert une victoire lors de la dernière manche en France. © Photo: Future7Media © Photo: drp Productions ENDURO EXTREME JONNY WALKER S’IMPOSE DANS L’ENDURO EXTRÊME 2014 fut une année faste pour Jonny Walker et KTM. Trouvant indiscutablement ses marques dans le Hard Enduro, le jeune Britannique a battu Graham Jarvis dans les deux courses les plus importantes de l’année, l’Erzberg et les Romaniacs. Resté au pied du podium de ces deux courses en 2013, Walker s’est plus que rattrapé cette année. Déterminé à finir premier de l’Erzberg, Walker n’a rien lâché jusqu’à la victoire et fait sensation. En tête dès le départ, le pilote de KTM n’a fait qu’une bouchée des montées et des descentes infernales qui font la réputation de cette compétition. Franchissant la ligne d’arrivée en laissant ses rivaux loin derrière lui, Walker a décroché la deuxième victoire de sa carrière à l’Erzberg. Prêt à en découdre en Roumanie aux Romaniacs, Walker voulait rester dans cette dynamique gagnante. Il a commencé les quatre jours de cette compétition qu’il n’avait encore jamais remportée en s’assurant une victoire dès le premier jour. En tête de la course, il a su garder son calme le restant de la semaine, tandis que Jarvis faisait de son mieux pour le rattraper. Parti pour gagner l’épreuve de l’avant-dernier jour, Walker a fait preuve d’une maîtrise totale au cours du quatrième et dernier jour, devenant ainsi le champion des Romaniacs 2014. © Photo: Future7Media 15

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES