Views
3 years ago

MOTOREX Magazine 2015 105 FR

  • Text
  • Motorex
  • Produits
  • Honage
  • Ainsi
  • Moteur
  • Analyses
  • Ortho
  • Coupe
  • Huile
  • Nexus
MOTOREX Magazine 2015 105 FR

REPORTAGE Finition du

REPORTAGE Finition du ponton dans la halle du chantier de Shiptec AG. Montage de la section médiane du ponton. Le nénuphar qui flotte au large de Lucerne est opérationnel depuis le 29 mai, à temps pour le début du Gästival, les grandes manifestations organisées pour fêter les 200 ans du tourisme dans la région. Les huit pétales s’ouvrent et se ferment à la demande grâce à un système de 16 vérins hydrauliques. Une performance à laquelle contribuent quelque 400 litres d’huile hydraulique rapidement biodégradable de MOTOREX. Photos: E. Ammon – aura.ch /Redaktion /Gästival Deux sections latérales après leur mise à l’eau. Début du montage des éléments. Le nénuphar Gästival: Une FLEUR … hydraulique Allier tradition et progrès n’est pas toujours aussi aisé que cela est le cas pour le nénuphar flottant du Gästival, la célébration de 200 ans d’histoire du tourisme en Suisse centrale. Afin de symboliser les extraordinaires capacités de développement de la région, la décision a été prise de construire une plateforme événementielle flottante. Un défi qui a été relevé en sept mois seulement par l’entreprise Shiptec AG de Lucerne. Le projet de jubilé «Gästival» réunit sous un même toit des aspects touristiques, culturels, sociaux et historiques. Ces festivités ont été initiées par les cinq cantons de Suisse centrale, à savoir Uri, Schwyz, Obwald, Nidwald et Lucerne. Le clou du Gästival est la plateforme Cinq endroits du lac des Quatre-Cantons flottante baptisée «le Nénuphar», qui accostera entre le 29 mai et le 4 octobre 2015 à cinq endroits du lac des Quatre-Cantons, où il servira de lieu de rencontre pour les hôtes et les invités, les artistes et les visiteurs, les sociétés ainsi que l’ensemble de la population. HOMMAGE À LA CRÉATION INDIGÈNE! Le nénuphar a été imaginé et conçu par le bureau d’architectes Dolmus de Lucerne. A l’origine de cette idée, un concours organisé par l’École supérieure de Lucerne (Technique et Architecture ainsi que Design et Art) dans le cadre duquel près de 50 étudiants ont imaginé pendant cinq mois les bases de la plateforme, tant sur le plan du contenu que de la forme. Le résultat est une abstraction d’un nénuphar, qui est censée être perçue ni comme un bâtiment ni comme un bateau, mais comme une sculpture. Un nénuphar flottant de 12 feuilles et 8 pétales 100 % fabriqué dans la région, voilà qui cadre avec la philosophie de ces festivités. CONSTRUIT SUR LES RIVES DE LUCERNE Pour les responsables de l’association «200 ans d’hospitalité en Suisse centrale», ce fut une véritable aubaine que de trouver dans l’entreprise Shiptec AG, une filiale de la Compagnie de navigation sur le lac des Quatre- Cantons (SGV) à Lucerne, un chantier extrêmement compétent pour la planification et la construction de la plateforme non motorisée, et pour ainsi dire juste devant sa porte. Si l’on considère l’ampleur du projet, on peut comparer la construction du nénuphar à diverses grandes rénovations de navires à passagers. L’organisation elle-même présente de nombreuses similitudes. La plateforme en acier est constituée de grandes sections soudées entre elles pour former un ponton partiellement flottant. L’entreprise Shiptec AG a pu puiser ici dans ses expériences faites dans le cadre de projets antérieurs et le savoir-faire de ses quelque 60 collaborateurs. Les éléments en forme de pétale ont ensuite été montés sur la construction à l’aide d’une grue. La structure porteuse lors du montage. Achèvement d’un pétale mobile avant le montage. 10 MOTOREX MAGAZINE 105 I JUILLET 2015 11

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES