Views
2 years ago

MOTOREX Magazine 2011 93 FR

  • Text
  • Motorex
  • Lubrification
  • Produits
  • Moteur
  • Lubrifiants
  • Filtres
  • Filtre
  • Huile
  • Lors
  • Cassida
MOTOREX Magazine 2011 93 FR

REPORT Le moteur Chevy

REPORT Le moteur Chevy V8 de cette Iso Grifo Targa de 1970 assure au coupé une propulsion musclée. Photo: alpema Photo: alpema Rouler dans un véhicule d’époque apporte aujourd'hui encore beaucoup de sentiments positifs que la population met en parallèle avec le «bon vieux temps». Et là, la marque et le modèle n’ont vraiment rien à voir. LA PASSION DES OLDTIMERS: Vieil amour ne rouille jamais Conduire une ancêtre d’avant-guerre, une voiture d’époque plus ou moins lointaine évoque pour nous la mobilité de temps révolus. Les enthousiastes forment ici des camps on ne saurait plus disparates. Les uns aiment la technique archaïque avec de grands déploiements de force et le moins de confort possible, tandis que d’autres privilégient les solutions techniques sophistiquées et une abondance de chrome. Tous les véhicules ont pourtant une chose en commun: aucun de ces témoins d’antan sur quatre roues ne s’en sort sans une bonne lubrification. Le trésor culturel automobile n’a réellement été perçu qu’au cours des vingt dernières années. L’engouement a évolué en conséquence, quasi chaque marque disposant aujourd'hui de son club, les constructeurs se démènent pour refaire des pièces de rechange rares, de grandes expositions attirent des milliers d’intéressés et des associations s’engagent au plan politique en faveur du passetemps le plus rouillé du monde. DES VECTEURS DE SYMPATHIE «Nous avons eu la même! – Cette voiture reste à ce jour mon véhicule de rêve. En 1965, toute la famille est partie à bord de cette voiture pour camper en Espagne. Toujours la plus rapide au Jeu des voitures!», telles sont les plus ferventes déclarations des conducteurs et conductrices d’anciennes voitures. A la pompe ou lors d’un court arrêt au sommet du col, ces voitures classiques attirent les gens Les années 80 marquèrent l’avènement des puissants moteurs turbo, représentant de nouveaux défis en lubrification. tel un aimant. Les langues se délient, l’homme et la machine bénéficiant alors souvent de marques étonnantes de sympathie. Dans ce cadre, la discussion porte davantage sur le design ou la motorisation que sur la catégorie d’efficacité énergétique, la consommation étant, elle aussi, reléguée au second plan, du fait que les véhicules classiques effectuent en moyenne moins de 2000 kilomètres par an. Apprécié avant tout: le plaisir ressenti par le trait d’union établi avec le «bon vieux temps». LUBRIFICATION PROVERBIALE L’art de la lubrification est la clé du succès – une ancienne règle qui a encore tout son sens aujourd'hui. Pour que la mamie tourne allégrement, il faut évidemment la lubrifier comme à son époque. Les lubrifiants modernes ne lui conviennent pas vraiment. Il est donc indiqué de se pencher sur l’époque de laquelle le véhicule date et de s’aligner sur les lubrifiants utilisés dans ce temps-là. MOTOREX jouit dans ce domaine d’une expérience de plus de 90 ans et dispose avec sa CLASSIC LINE, d’un vaste assortiment de produits éprouvés pour les voitures d’avant-guerre jusqu’aux automobiles actuelles. Il suffit de temps à autre d’imprimer une rotation au graisseur Stauffer pour assurer la lubrification de l’arbre de la pompe à eau. HUILES MOTEUR 4-TEMPS DIVERSES Chaque huile moteur n’est pas forcément indiquée pour les véhicules vétérans, d’époque ancienne ou plus récente. Selon le principe de lubrification, les alliages des composants du moteur et les matériaux d’étanchéité utilisés peuvent subir des dommages dus à une «L’art de la lubrification est la clé du succès» huile inappropriée et souvent trop moderne. Les huiles actuelles contiennent toujours des additifs sous forme de détergents et de dispersants, dont la tâche consiste à empêcher les résidus de combustion (suie, coke, etc.) insolubles dans l’huile et les produits d’oxydation résineux et bitumineux de s’agglomérer en les maintenant en suspension. De la sorte, les résidus parviennent au filtre à huile pour être filtrés. Il faut cependant savoir que, selon l’époque, tous les moteurs n’étaient pas équipés d’un filtre à huile interchangeable, mais seulement d’un carter d’huile moteur où les résidus étaient captés. 10 MOTOREX MAGAZINE I JUILLET 2011 11

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES