Views
2 years ago

MOTOREX Magazine 2010 91 FR

  • Text
  • Motorex
  • Moteur
  • Huile
  • Swissauto
  • Moteurs
  • Ainsi
  • Coupe
  • Huiles
  • Motor
  • Constructeurs
MOTOREX Magazine 2010 91 FR

INSIDE Le spectromètre

INSIDE Le spectromètre d’émission atomique (SEA) permet de déterminer rapidement et exactement les teneurs d’éléments, comme les résidus de frottement (métaux) et les proportions d’additifs. RECHERCHE, DÉVELOPPEMENT ET ANALYSE AU SERVICE DES CLIENTS MOTOREX ne cesse de développer les capacités de son laboratoire. Ayant recruté du personnel supplémentaire et disposant d’une infrastructure dernier cri, le laboratoire MOTOREX est en mesure d’offrir des prestations de premier ordre, ce qui signifie pour le client: des produits au dernier stade de la technique, une qualité garantie et un service d’analyse unique en son genre. Les investissements réguliers dans les domaines de la recherche et du développement, auxquels MOTOREX souscrit en tant qu’entreprise indépendante en technique de lubrification ne font que perpétuer une tradition devenue facteur de succès. Les spécialistes et l’infrastructure du laboratoire basé à Langenthal en attestent. AUTONOMIE ET ANTICIPATION Actuellement, MOTOREX est en mesure d’effectuer plus de 95% des analyses et des étapes de développement dans son propre laboratoire, une sage précaution en présence de technologies pas encore brevetées. Ce faisant, nos experts en tribologie font appel à des méthodes analytiques toujours plus innovantes et à une infrastructure sophistiquée, en partie de notre cru. Une étroite collaboration existe avec des instituts techniques pour les examens plus poussés. Avec sa propre infrastructure, MOTOREX réalise environ 120 analyses et études (voir tableau page 15). ÉVALUATION RAPIDE Dans ce contexte, le laboratoire MOTOREX met évidence non seulement ses résultats purement scientifiques mais aussi ceux axés tout particulièrement sur la pratique. D’innombrables échantillons de clients sont analysés chaque jour, pour lesquels l’accent est mis sur la plus grande rapidité possible, sans pour autant péjorer l’exactitude des analyses. A cet effet, plusieurs méthodes d’analyse ont été automatisées au cours des derniers mois, ce qui permet aux clients de savoir dans un délai raisonnable s’ils doivent changer certains lubrifiants ou peuvent continuer de les utiliser. 14

EXEMPLE D’ANALYSE L’exemple ci-après permet de démontrer facilement le travail quotidien au laboratoire dans le domaine de l’analyse des matières premières, des produits finis et des échantillons soumis par les clients. Cette analyse spécifique permet de déterminer dans quel état se trouvent la machine et le fluide et d’obtenir à partir de là une indication quant à la durée d’utilisation restante du produit. Pour les huiles hydrauliques, les méthodes d’investigation significatives sont regroupées en un seul bloc. Dans la plupart des cas, une seule et unique valeur ne permet pas de se faire une idée représentative de l’état d’un lubrifiant, qui exige une multitude de résultats de mesure et leur interprétation. Chaque jour, le laboratoire MOTOREX voit arriver une grande quantité d’échantillons qu’il analyse rapidement et avec une précision absolue pour les clients. ANALYSE D’HUILE HYDRAULIQUE 1. Contrôle visuel de l’échantillon soumis: le spécialiste discerne souvent les problèmes à l’œil nu (couleur, eau, frottement) ou à l’odeur (brûlé). 2. Viscosité à 40 °C/100 °C et indice de viscosité obtenu: une vérification par rapport aux valeurs limites des spécifications est effectuée, laquelle fournit des indications relatives, notamment, à la stabilité au cisaillement et au pouvoir lubrifiant. 3. Analyses infrarouges: en comparant les échantillons de référence, les spectres IR permettent d’emblée de détecter des écarts minimes par rapport à de l’huile neuve. 4. Résistance au vieillissement avec la mesure «Total Acid Number»: lorsque les agents oxydants augmentent durant le service, leurs concentrations s’élèvent et le TAN augmente. Dès que l’on dépasse un seuil critique, il peut s’ensuivre une modification négative des propriétés tribologiques du lubrifiant. 5. Mesure des teneurs d’éléments: cette mesure permet de tirer des conclusions quant aux modifications de la concentration des additifs ainsi que des éléments d’usure comme le chrome, le molybdène, le cuivre, etc. Les nouveaux alliages et les matériaux composites positionnent des éléments additionnels, tels le silicium et le wolfram, au centre des examens. 6. Mesure de la teneur en eau: la teneur en eau des huiles hydrauliques est un point particulièrement critique, car son évaporation peut entraîner des défaillances des systèmes hydrauliques. La teneur en humidité est déterminée au moyen du titromètre Karl Fischer (DIN 51777). 7. Détermination de la classe de pureté (ISO 4406): les classes de pureté appliquées aux huiles hydrauliques prennent toujours plus d’importance, du fait de la tendance croissante à équiper les installations hydrauliques de filtres ultrafins. Il faut également veiller à l’absence de particules à proximité du système hydraulique, car celles-ci sont susceptibles de provoquer une élévation massive de l’usure. A l’avenir aussi, l’équipe et les prestations du laboratoire MOTOREX resteront des valeurs sûres pour des produits forts et la mise à disposition par MOTOREX de services appréciés. • Les analyses rapides et précises des matières premières reçues et des charges de production font gagner du temps et dopent la productivité. Infrastructure Viscosimètre Spectre IR (Spectroscopie à infrarouge) Simulateur de démarrage à froid (Cold Cranking Simulator) Titromètre Karl Fischer Titration acido-basique Spectroscopie RFA Appareil de détermination du point d’écoulement Appareil de contrôle de l’évaporation (valeur NOACK) Appareil de mesure du point éclair Pompe BOSCH Appareil de mesure des particules Appareil de mesure de la filtrabilité Analyse Détermination de la viscosité dynamique/ cinématique Détection de l’identité et de l’écart par rapport aux valeurs de référence, avec analyse de la composition des lubrifiants Résistance au démarrage à basse température Teneur en eau des lubrifiants Mesure des composants acides, détermination du changement de concentration des liaisons acides, causé notamment par le processus d’oxydation. Détermination des réserves alcalines dans les formulations des huiles Détermination des teneurs d’éléments dans les huiles Fluidité automatisée des huiles dans la plage des basses températures Perte par évaporation des huiles de base et des formulations terminales Entrée de carburant, caractéristiques de qualité/écarts Stabilité au cisaillement, perte de viscosité par l’utilisation de lubrifiants Apport de particules dues au frottement et aux corps étrangers Détermination de la filtrabilité Vous trouverez également des explications relatives aux expressions spécifiques sous www.motorex.com – La tribologie de A–Z. MOTOREX MAGAZINE I DÉCEMBRE 2010 15

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES