Views
3 years ago

MOTOREX Magazine 2010 90 FR

  • Text
  • Motorex
  • Tracteurs
  • Produits
  • Josef
  • Amweg
  • Frey
  • Lors
  • Toujours
  • Moteur
  • Niemann
MOTOREX Magazine 2010 90 FR

PRACTICE Photos:

PRACTICE Photos: Prüfbedarf Trampert e.U./Vienne Face aux métaux non ferreux, les composants des huiles hydrauliques rapidement biodégradables risquent d’avoir un comportement problématique. Le «Test de Linde» selon VDMA 24750 est une méthode représentative d’évaluation de la corrosion causée sur ces métaux par les biofluides. HUILE HYDRAULIQUE BIO OEKOSYNT HEES ET LE «TEST DE LINDE» Le test précité a été développé par Linde Material Handling GmbH, une entreprise du groupe KION. Il s’assimile à la procédure du test de corrosion VDMA 24750 de l’Association allemande des constructeurs de machines et s’intéresse à la corrosion des métaux non ferreux. LA TÂCHE DES MÉTAUX NON FERREUX Pour les composants hydrauliques, des tolérances de fabrication bien en dessous de 5 μm et des pressions de plus de 500 bar sont désormais courantes. Ces systèmes requièrent une protection drastique contre les salissures et les particules. Des alliages en cuivre sont souvent utilisés dans les systèmes haute pression pour les surfaces de glissement, dont par exemple les patins de guidage, les portées de blocs-cylindres ou les boîtes de glissement. Les analyses systématiques menées par des spécialistes hydrauliques ont montré que les alliages en cuivre sont sujets à des attaques par des composants de biofluides inadéquats. Porte-éprouvettes Perles de verre Plaquettes après le test LE TEST DYNAMIQUE DE LINDE Cette procédure de test consiste à exercer une activation superficielle permanente, sans toutefois soumettre le matériau de base à une charge abrasive. Dans un dispositif de test rempli de fluide hydraulique et de perles de verre, on remue un support avec quatre éprouvettes contenant différents matériaux (bronze fritté, bronze coulé, laiton et acier pour roulements à billes). La charge du liquide de contrôle et des perles de verre est toujours appliquée uniquement sur l’une des grandes faces des éprouvettes qui sont testées à 200 tr/min pendant 96 heures à une température du liquide de 120 °C. La perte de poids permet de déterminer l’usure. Le liquide hydraulique utilisé pour le test est ensuite soumis à un laboratoire indépendant qui analyse son état et sa teneur en éléments de métal. La perte de poids des échantillons se rapporte à la superficie de l’éprouvette en g/m 2 . Pour différents fluides hydrauliques HEES, les tests menés chez Linde indiquent des pertes de poids de 5 à 35 g/m 2 et au-delà. Une perte de 10 g/m 2 correspond à peu près à une perte d’épaisseur d’env. 1 μm après 100 heures, l’usure étant ici temporellement linéaire, de sorte que l’on peut extrapoler une perte approximative d’épaisseur de 0,1 mm pour 10 000 heures de service. RÉSULTATS DE POINTE CONFIRMÉS Au terme de l’examen de compatibilité du «Test de Linde», OEKOSYNT HEES se retrouve dans la classe de corrosion la plus faible, prouvant ainsi son succès dans la pratique. Depuis plusieurs années, l’utilisation d’OEKOSYNT HEES dans l’agriculture et la sylviculture, les dameuses, les machines de chantier, etc. reflète le même constat: les excellents résultats obtenus en laboratoire continuent de se confirmer largement dans la pratique intensive. • 20

TOPTECH LA GESTION DES FLUIDES POUR LES PERFECTIONNISTES C’est sur une superficie de quelques 5000 m 2 que le Centre Porsche de Crissier, inauguré au printemps 2010, prend en charge et vend en exclusivité les célèbres bolides de Stuttgart. Lors du choix de l’installation de gestion des fluides, la solution innovante et particulièrement performante de MOTOREX-TOPTECH a remporté le défi. L’idéologie des spécialistes Porsche rejoint parfaitement celle des experts en approvisionnement d’huiles de MOTOREX-TOPTECH: efficacité hors pair et sécurité au travail optimale. Le projet de gestion des fluides comprend un stock d’huiles centralisé au sous-sol avec trois réservoirs d’huile neuve de 1600 litres chacun. Les réservoirs de stockage sont remplis au moyen de pompes à membranes installées à demeure et sont également compatibles avec le système MOTOREX EASYTANK. La station de remplissage comporte un voyant lumineux du niveau de remplissage bien visible pour chaque réservoir, de manière à prévenir leur débordement. Le Centre Porsche de Crissier reflète le standard élevé que Porsche accorde à l’infrastructure. Grâce à une collaboration étroite avec les responsables du projet, une installation de gestion des fluides à usage de référence a vu le jour en ce lieu. Un projet qui met en évidence les grandes capacités de planification, de coordination et de montage des spécialistes TOPTECH. La solution choisie a permis de répondre parfaitement aux besoins du client et d’optimiser durablement la logistique. Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions sur le thème de l’approvisionnement des fluides. • UN ATELIER DÛMENT APPROVISIONNÉ Les trois stations de distribution, équipées d’enrouleurs de tuyaux avec pistolets compteurs à affichage numérique, répondent au désir de pouvoir prélever tous les fluides dont l’atelier a besoin directement à partir du sous-sol. Outre l’ensemble des lubrifiants, l’atelier peut aussi s’approvisionner en lave-glace et en liquide de refroidissement, lesquels sont prémélangés dans la proportion requise par des installations mélangeuses. Les réservoirs et prémélangeurs nécessaires à cet effet sont également installés dans le local d’approvisionnement centralisé situé au sous-sol. PARFAITEMENT ADAPTÉ EN FONCTION DES BESOINS Bénéficiant d’un agencement clairement structuré, le local d’approvisionnement abritant l’ensemble des fluides neufs et usés se trouve au sous-sol. La vidange du liquide de refroidissement usé (photo) ou de l’huile usée s’effectue directement à la station d’élimination située au même niveau que l’atelier. MOTOREX MAGAZINE I AOÛT 2010 21

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES