Views
1 year ago

MOTOREX Magazine 2009 87 FR

  • Text
  • Motorex
  • Moteur
  • Produits
  • Boxer
  • Aspen
  • Ainsi
  • Stryker
  • Moteurs
  • Plusieurs
  • Coupe
MOTOREX Magazine 2009 87 FR

I n s i d e I n s i d e

I n s i d e I n s i d e Depuis plus de deux ans, la solution astucieuse d’approvisionnement EASYTANK fait ses preuves sur le marché. Nous nous sommes entretenus avec Serge Zwahlen, directeur de l’entreprise de décolletage ZWAHLEN SA, qui nous a livré ses expériences avec le système. A inclure dans le concept: MOTOREX EASYTANK Un compteur étalonné permet de saisir la quantité exacte livrée et d’imprimer un bulletin de livraison à bord même du camion. Les quatre réservoirs de 1’000 litres chacun sont reliés directement à plusieurs distributeurs dans la salle des machines. Plus de 100 tours produisent des petites pièces complexes de haute précision pour l’horlogerie, une spécialité de ZWAHLEN SA. L’entreprise familiale ZWAHLEN SA a été fondée en 1974, son site de production se situant désormais à Court près de Moutier. Au fil des ans, ce fabricant de pièces de micro-décolletage de haute précision s’est forgé une solide réputation de sous-traitant pour plusieurs compagnies horlogères renommées. L’essentiel de la production porte sur des composants issus de matériaux en barres d’un diamètre de 1 à 3 mm. Un peu plus de 20 personnes, tous secteurs confondus, consacrent chaque jour leur savoir et leur habileté à l’usine. La salle des machines héberge plus de cent tours de plusieurs générations. Bon nombre d’entre eux sont commandés par cames et répètent les mêmes opérations d’usinage plusieurs milliers de fois. Le degré de précision de ces pièces est souvent imperceptible à l’œil. MOTOREX magazine: «Monsieur Zwahlen, la cave de votre fabrique abrite quatre réservoirs contenant chacun 1’000 litres de fluides d’usinage des métaux. Ceux-ci sont surveillés à l’aide de sondes du niveau de remplissage, en étant reliés directement avec MOTOREX via le réseau de téléphonie mobile. Quel était votre objectif principal en optant pour l’installation MOTOREX EASYTANK?» Serge Zwahlen: «Nous voulions adapter l’infrastructure de notre site actuel exactement à nos besoins. L’objectif principal au niveau de l’installation de distribution des fluides était d’atteindre une très grande autonomie. Il faut qu’à chaque instant nous soyons en mesure d’approvisionner plusieurs machines à la fois, p. ex. en huile de coupe fraîche.» MOTOREX magazine: «Ne vous êtes-vous jamais fait de souci quant au bon déroulement des livraisons d’appoint automatisées?» Serge Zwahlen: «Non. J’étais heureux qu’il existe enfin un système qui nous libère des procédures de réapprovisionnement. Nous exerçons un contrôle de qualité très strict, chaque pièce produite, soit plusieurs millions annuellement, est contrôlée isolément! Nous préférons investir notre temps dans l’assurance qualité.» Les avantages d’EASYTANK • réduction des tâches administratives • sécurité d’approvisionnement élevée • pas de manutention d’emballages vides • sécurité accrue au poste de travail • nettement moins de déchets – pour le bien de l’environnement MOTOREX magazine: «Comment les contraintes logistiques ont-elles évolué?» Serge Zwahlen: «Très positivement, elles ont nettement diminué. Ceci aussi du fait que nous disposons de différents postes distributeurs dans la salle des machines même. L’acheminement de l’huile neuve aux postes distributeurs s’effectue au moyen de puissantes pompes à engrenages électriques, spécialement conçues à des fins industrielles. Le risque de confusion a par ailleurs fortement baissé.» MOTOREX magazine: «Combien au juste, en francs et centimes?» Serge Zwahlen: «Oh! (il rit) voilà une bonne question. Avec l’installation, nous avons certainement accru la productivité de nos collaborateurs. Je n’ai encore jamais fait le calcul. A mes yeux de directeur d’entreprise, l’apport de sécurité est également un point capital. Rétrospectivement, je réalise que la manutention de tous ces fûts pesant plus de 200 kg n’était pas de tout repos. En parlant de fûts: depuis que les livraisons avec le camion d’approvisionnement de MOTOREX s’effectuent de réservoir à réservoir, on ne voit plus guère de fûts vides qui traînent. Une réalité qui me fait personnellement plaisir. En quelque sorte, l’ordre a tout de suite pris le relais.» MOTOREX magazine: «Avez-vous déjà rencontré un problème avec EASYTANK?» Serge Zwahlen: «A vrai dire, rien de bien significatif (sourire). Lorsque le niveau de remplissage dans l’un des réservoirs passe au-dessous de la cote minimale prédéfinie, la sonde de remplissage envoie un SMS à MOTOREX. Sitôt après, nous recevons un appel ou, sur demande également, un e-mail de MOTOREX pour convenir de la date de livraison désirée. Peu après la pose de l’installation, la première livraison de Langenthal nous parvenait avec tous les produits commandés. Alors que le chauffeur déroulait le tuyau de remplissage, il constata que celui-ci était trop court de quelques mètres. Une simple rallonge organisée en hâte a finalement résolu le problème» MOTOREX magazine: «Un dernier mot concernant MOTOREX EASYTANK?» Serge Zwahlen: «Lorsqu’il est question de construire ou de transformer un bâtiment, le concepteur ferait bien, à mon avis, d’envisager le système EASYTANK. Dans certains cas, il ne faut pas faire l’économie d’une réflexion sur les éléments prioritaires. Pour ZWAHLEN SA, cette démarche a été un bon choix.» Le camion d’approvisionnement EASYTANK fournit le produit dans la quantité requise et sans frais d’emballage. La sonde de remplissage intégrée (à l’arrière) mesure le niveau actuel du fluide et le transmet chaque jour à MOTOREX par SMS. 14 15

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX_Magazine_2017_110_de
MOTOREX_Magazine_2017_109_de
MOTOREX_Magazine_2016_108_de
MOTOREX_Magazine_2016_107_de
Racing_Report2015_de_web
MOTOREX_Magazine_2015_106_de
MOTOREX_Magazine_2015_105_de
MOTOREX_Magazine_2015_104_de
Racing_Report_2014_de
MOTOREX_Magazine_2014_103_de
MOTOREX_Magazine_2014_102_de
MOTOREX_Magazine_2014_101_de
Racing_Report_2013_de
MOTOREX_Magazine_2013_99_de
MOTOREX_Magazine_2013_98_de
MOTOREX_Magazine_2013_100_de
MOTOREX_Magazine_2012_97_de
MOTOREX_Magazine_2012_96_de
MOTOREX_Magazine_2012_95_de
broschuere_Racing_Deutsch_2011
MOTOREX_Magazine_2011_94_de
MOTOREX_Magazine_2011_93_de
MOTOREX_Magazine_2011_92_de
MOTOREX Magazine 2010 91 DE
MOTOREX Magazine 2010 90 DE
MOTOREX Magazine 2010 89 DE
MOTOREX_Magazine_2009_88_de
MOTOREX_Magazine_2009_87_de
MOTOREX_Magazine_2009_86_de
MOTOREX_Magazine_2008_85_de
MOTOREX_Magazine_2008_84_de
MOTOREX_Magazine_2008_83_de
MOTOREX_Magazine_2007_82_de
MOTOREX_Magazine_2007_81_de
MOTOREX_Magazine_2007_80_de
MOTOREX_Magazine_2006_79_de
MOTOREX_Magazine_2006_78_de
MOTOREX_Magazine_2006_77_de
MOTOREX_Magazine_2004_73_de
MOTOREX_Magazine_2004_72_de
MOTOREX_Magazine_2004_71_de
MOTOREX_Magazine_2003_70_de
MOTOREX_Magazine_2003_69_de
MOTOREX_Magazine_2003_68_de
MOTOREX_Magazine_2002_67_de
MOTOREX_Magazine_2002_66_de
MOTOREX_Magazine_2002_65_de
Motorex_Revue_1981_01_defr

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine 2018 113 FR
MOTOREX Magazine 2018 112 FR
MOTOREX Magazine 2018 111 FR
MOTOREX Magazine 2017 110 FR
MOTOREX Magazine 2017 109 FR
MOTOREX Magazine 2016 108 FR
MOTOREX Magazine 2016 107 FR
MOTOREX Racing Report 2015 FR
MOTOREX Magazine 2015 106 FR
MOTOREX Magazine 2015 105 FR
MOTOREX Magazine 2015 104 FR
MOTOREX Racing Report 2014 FR
MOTOREX Magazine 2014 103 FR
MOTOREX Magazine 2014 102 FR
MOTOREX Magazine 2014 101 FR
MOTOREX Racing Report 2013 FR
MOTOREX Magazine 2013 99 FR
MOTOREX Magazine 2013 98 FR
MOTOREX Magazine 2013 100 FR
MOTOREX Magazine 2012 97 FR
MOTOREX Magazine 2012 96 FR
MOTOREX Magazine 2012 95 FR
MOTOREX Racing Report 2011 FR
MOTOREX Magazine 2011 94 FR
MOTOREX Magazine 2011 93 FR
MOTOREX Magazine 2011 92 FR
MOTOREX Magazine 2010 91 FR
MOTOREX Magazine 2010 90 FR
MOTOREX Magazine 2010 89 FR
MOTOREX Magazine 2009 88 FR
MOTOREX Magazine 2009 87 FR
MOTOREX Magazine 2009 86 FR
MOTOREX Magazine 2008 85 FR
MOTOREX Magazine 2008 84 FR
MOTOREX Magazine 2008 83 FR
MOTOREX Magazine 2007 82 FR
MOTOREX Magazine 2007 81 FR
MOTOREX Magazine 2007 80 FR
MOTOREX Magazine 2006 79 FR
MOTOREX Magazine 2006 78 FR
MOTOREX Magazine 2006 77 FR
MOTOREX Magazine 2005 76 FR
MOTOREX Magazine 2005 75 FR
MOTOREX Magazine 2005 74 FR
MOTOREX Magazine 2004 73 FR
MOTOREX Magazine 2004 72 FR
MOTOREX Magazine 2004 71 FR
MOTOREX Magazine 2003 70 FR
MOTOREX Magazine 2003 69 FR
MOTOREX Magazine 2003 68 FR
MOTOREX Magazine 2002 67 FR
MOTOREX Magazine 2002 66 FR
MOTOREX Magazine 2002 65 FR
MOTOREX Revue 1981 01 DE

MOTOREX Magazine - Svenska

MOTOREX Magazine - English

Racing_Report_2014_en
14_0471_MOT_Magazine102_EN_RGB
14_0053_MOT_Magazine101_EN
MOTOREX Magazine 2009 88 EN
MOTOREX Magazine 2009 87 EN
MOTOREX Magazine 2009 86 EN
MOTOREX Magazine 2008 85 EN
MOTOREX Magazine 2008 83 EN
MOTOREX Magazine 2007 81 EN
MOTOREX Magazine 2007 80 EN
MOTOREX Magazine 2006 79 EN
MOTOREX Magazine 2006 78 EN
MOTOREX Magazine 2006 77 EN
MOTOREX Magazine 2005 76 EN
MOTOREX Magazine 2005 75 EN
MOTOREX Magazine 2005 74 EN
MOTOREX Magazine 2004 73 EN
MOTOREX Magazine 2004 72 EN
MOTOREX Magazine 2004 71 EN
MOTOREX Magazine 2003 70 EN
MOTOREX Magazine 2003 69 EN
MOTOREX Magazine 2003 68 EN
MOTOREX Magazine 2002 67 EN
MOTOREX Magazine 2002 66 EN
MOTOREX Magazine 2002 65 EN

BROCHURES