Views
3 years ago

MOTOREX Magazine 2008 85 FR

  • Text
  • Motorex
  • Moteur
  • Huile
  • Alpine
  • Huiles
  • Produits
  • Technique
  • Coupe
  • Monde
  • Ortho
MOTOREX Magazine 2008 85 FR

H y d r a u l i q u e P

H y d r a u l i q u e P r a t i q u e Daniel Ruch a découvert les biofluides MOTOREX dans le cadre de la certification ISO/FSC de son entreprise forestière. «Une chance», déclare ce patron épris de nature qui connaît aussi désormais les avantages économiques d’OEKOSYNT HEES. OEKOSYNT HEES, mais naturellement! Pour un sommeil sain et profond MOTOREX OEKOSYNT HEES – miscible avec des produits comparables – utilisable 3 à 5 fois plus longtemps qu’une huile minérale – entièrement synthétique avec une technologie avancée d’additifs – champ d’application extrêmement varié – homologations: Bosch Rexroth A4VSO125, DIN ISO 15 380 (HEES), etc. – rapidement biodégradable selon OCDE 301 B – analyses d’huile par le laboratoire MOTOREX incluses Système hydraulique: à chaque utilisation, 200 litres d’OEKOSYNT HEES garantissent la performance du système hydraulique. MOTOREX magazine: «Daniel Ruch, dans quels domaines votre entreprise travaille-t-elle?» Daniel Ruch: «Depuis sa fondation en 1984, notre entreprise forestière a continuellement évolué et nous proposons à nos clients l’ensemble des travaux dans le domaine du bois et de la sylviculture. Notre équipe compte 26 collaborateurs et 8 apprentis. Nous opérons surtout dans le canton de Vaud et les régions limitrophes.» MOTOREX magazine: «Pourquoi avoir fait certifier votre entreprise selon les normes ISO 9001/14001 et FSC (Forest Stewardship Council)?» Daniel Ruch: «Nous travaillons beaucoup pour les pouvoirs publics et ces certifications constituent en fait une condition importante. Ces clients exigent en outre l’utilisation de biofluides. Chaque année, nous utilisons de grandes quantités de carburant ASPEN, d’huile pour chaînes et d’huile hydraulique. Lors de nos travaux de protection des rives, nous utilisions déjà des fluides hydrauliques rapidement biodégradables.» MOTOREX magazine: «Dans votre parc de machines, constitué de tracteurs, de transporteurs et de débardeuses de différents constructeurs, vous utilisez le fluide hydraulique OEKOSYNT HEES – quelles expériences avez-vous faites avec ce produit?» Daniel Ruch: «L’huile hydraulique m’a surpris en bien sur toute la ligne!» Nous récol- tons entre 30 000 et 50 000 m 3 de bois par an. Pour ce faire, nos machines sont parfois en service non stop, notamment pour réparer les dommages dus aux intempéries. Or là, je n’ai jamais eu l’impression que le système hydraulique avait atteint ses limites.» MOTOREX magazine: «Vous chargez-vous vous-même de la maintenance des composants hydrauliques?» Daniel Ruch: «Oui, en grande partie; nous avons engagé deux mécaniciens. Après environ 2 000 heures de service, nous envoyons un échantillon d’huile au laboratoire MOTOREX. Peu de temps après, nous recevons un rapport détaillé et savons ce qu’il y a lieu de faire. Comparé aux huiles hydrauliques conventionnelles, OEKO- SYNT HEES et les analyses de laboratoires périodiques nous permettent de travailler près de trois à quatre fois plus longtemps qu’auparavant!» MOTOREX magazine: «Votre conclusion?» Daniel Ruch: «Au départ, je pensais qu’un biofluide serait inférieur, au plan de la performance, à une huile hydraulique conventionnelle. OEKOSYNT HEES correspond idéalement à notre philosophie d’entreprise qui mise sur la préservation à long terme, la protection de la nature et le succès.» MOTOREX magazine: «Merci beaucoup.» La saison froide ne se passe pas sans s’en prendre aussi aux véhicules et machines agricoles. Pour autant qu’ils soient bien protégés, le gel et l’humidité n’auront aucune prise sur les précieux outils de travail. Les machines agricoles ont généralement une chose en commun: elles constituent un matériel de valeur et sont souvent sollicitées à l’extrême. Lorsque véhicules et machines sont au repos, notamment durant l’hiver, il s’agit de bien les protéger afin que leur remise en service s’effectue sans problème. A cet effet, chaque spécialiste a ses propres méthodes et astuces. Les spécialistes en technique agricole en ont répertorié les dix principales: Pour les moteurs à essence, utiliser MOTOREX FUEL STABILIZER. Faire brièvement tourner le moteur après le remplissage. 4. Protection des radiateurs Contrôler le point de congélation de l’antigel, jusqu’à 25°C. Pour un complément d’antigel, procéder selon la prescription du constructeur et utiliser ANTIFREEZE VERT ou ANTIFREEZE G48 (attention au mélange). 5. Moteur et boîte de transmission Avant l’hivernage, remplacer l’huile moteur et l’huile de boîte. Ceci du fait que de l’eau de condensation et des condensats agressifs du carburant risquent de s’être formés dans le lubrifiant durant le service, ce qui à son tour donne lieu à de la corrosion durant l’entreposage. Utiliser MOTOREX FARMER comme huile moteur et huile de boîte, selon la prescription du constructeur. 6. Système électrique Retirer la batterie et la stocker au sec à température de cave. Protéger les pôles de la batterie avec ACCU PROTECT. La recharger toutes les 3 à 4 semaines. Vaporiser JOKER 440 sur les autres connexions électriques. 12 13 1. Lavage Laver à fond la machine avec MOTOREX MULTIDETERGENT. Attention à ne pas approcher le nettoyeur haute pression trop près des surfaces! Bien laisser sécher. Entreposer dans un local bien aéré. Augmenter la pression des pneus d’environ 1 bar. 2. Lubrification Appliquer par exemple de la GRAISSE 190 sur tous les points de graissage. Avant l’application avec la pompe à graisse, éliminer la saleté de l’embout. Essuyer l’excès de graisse avec un chiffon. 3. Système de carburant Ajouter des additifs de carburant! DIESEL CARE prévient de l’oxydation et garantit une remise en service sans désagréments. 7. Lave-glaces Ici également, il y aura lieu, lors d’un remplissage, d’assurer une protection maximale contre le gel de –25°C tout au long de la période d’immobilisation. 8. Conservation et protection anticorrosion Les machines présentant des parties métalliques ou vernies sont à traiter, après le nettoyage et le séchage, à l’HUILE ANTI- ROUILLE VERTE. Les outils peuvent également être protégés de manière optimale avec MOTOREX INTACT. 9. Joints de portières et éléments en caoutchouc A traiter avec le bâton ou le spray SILICONE. Ce faisant, veiller à ce que le silicone ne se dépose pas sur les glaces et les parties vernies. 10. Pièces mobiles Traiter toutes les pièces métalliques mobiles (charnières, etc.) avec les sprays MOTOREX JOKER 440 ou INTACT MX50. Encore des questions au sujet de l’un ou de l’autre produit? Le service technique et votre chef de secteur vous renseigneront avec plaisir.

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES