Views
3 years ago

MOTOREX Magazine 2006 77 FR

  • Text
  • Motorex
  • Moteur
  • Produits
  • Yamaha
  • Moteurs
  • Particules
  • Zurich
  • Nouvelle
  • Outre
  • Lubrifiant
MOTOREX Magazine 2006 77 FR

Reportage Photos: VWZ

Reportage Photos: VWZ Reportage Moos Frauental Lyren P = 80 m P = 74 m P = 116 m P = 123 m 245 m 3018 m 3873 m = conduites de montée = galerie d’eau potable = longueur P = profondeur En Suisse, la consommation d’eau potable par habitant est d’env. 160 litres par jour. Afin d’assurer l’alimentation en eau des quelque 800’000 personnes vivant en ville et dans l’agglomération de Zurich, il a été décidé de construire le Tunnel de l’Uetliberg. listes de l’entreprise Explotec AG et de la Communauté de travail LFMoos ont développé leur propre plate-forme mobile. Celle-ci est suspendue à la grue pour être descendue dans le puits puis remontée avant le dynamitage. Ce même équipement sert aussi par la suite à évacuer les déblais hors de la caverne et de la galerie d’accès. 300 bar. Pour BUCHER MOTOREX, il était évident que la solution était l’huile hydraulique OEKOSYNT HFDU. Elle est difficilement inflammable et rapidement biodégradable à plus de 95% selon la norme CEC-L-33-A93. Des conditions en fait idéales pour la construction d’une galerie d’eau potable! A partir de 2010, la galerie circulaire deviendra donc l’artère principale pour acheminer le précieux liquide entre le Lac de Zurich et le robinet de chaque foyer! Vous pouvez consulter en permanence des informations sur ce projet sous: www.wvz.ch (en allemand). 10 Limmat Un tunnel: pour l’or bleu du Lac de Zurich Réservoir Lyren Katzensee Réservoir Höngg Eau de source Sihltal Croquis Réservoir Frauental Réservoir Käferberg Station nappe phréatique Hardhof Réservoir Strickhof Réservoir Sonnenberg Lac de Zurich Station hydraulique lacustre Moos Conduite circulaire Station hydraulique lacustre Lengg Le tunnelier est muni de 26 molettes de coupe à disques qui forent le rocher avec une force de pression d’env. 272 kN. A Zurich, l’eau potable est pompée du Lac de Zurich par deux stations de distribution d’eau ainsi que dans la nappe phréatique par une autre station. Pour pouvoir garantir l’approvisionnement fiable en eau même en cas de situations critiques, comme p.ex. lors d’une longue période de sécheresse, la Communauté de travail LFMoos est chargée de construire la galerie d’eau potable de l’Uetliberg d’une longueur de plus de 7 km. Elément important de la galerie circulaire La construction de la galerie d’eau potable de l’Uetliberg, qui conduit du réservoir de Lyren à la station hydraulique de Moos, consiste à réaliser un dernier tronçon appelé galerie circulaire (croquis). Cette dernière relie les trois stations principales d’alimentation en eau de Zurich de Lengg, Moos et Hardhof et joue un rôle central dans la chaîne d’approvisionnement. Chacune de ces trois grandes stations de pompage achemine l’eau potable dans la galerie circulaire à partir de laquelle les réservoirs principaux des trois zones de pression les plus basses sont remplis. Les réservoirs sont en intercommunication: ils affichent toujours le même niveau de rem- plissage et la sécurité de la distribution est en tout temps assurée, quelle que soit la station. Ce système permet d’approvisionner les zones de pression supérieures à l’aide de stations de pompage. Les pros de la construction de tunnels sous la ville de Zurich Pour la construction de la galerie, une aire de chantier a été aménagée sur le site de la station de pompage lacustre de Moos. A partir de ce point, un puits de montage et d’accès de 9 m de diamètre descend en profondeur sur 80 m! Là se trouve le point de départ du tunnelier qui devra se frayer un passage dans la roche de molasse sur 7’136 m jusqu’à la caverne de Lyren. Le matériel d’excavation sera également hissé hors du puits d’accès à l’aide d’une grue portique de 30 t pour être enmené par camions. La capacité moyenne d’extraction pour le transport est d’env. 80 t à l’heure. Explosifs, béton projeté, filets et ancrages La construction de tunnels constitue un travail difficile et dangereux – ici, la Communauté de travail LFMoos met en œuvre un tunnelier et des avancements à l’explosif. Pour les travaux à l’explosif, les spécia- Il a également été nécessaire de trouver une solution parfaitement adaptée pour la mise à disposition des explosifs qui ne peuvent être acheminés que via le puits d’accès principal se trouvant, quant à lui, à proximité d’une zone habitée. Comme le transport de matières hautement explosives à travers la ville de Zurich était d’emblée exclu, il a fallu recourir à un explosif émulsionné. Celui-ci ne devient détonant qu’après mélange (émulgation) de trois composants non explosifs isolément. Niveau de sécurité élevé pour le travail sous terre Conformément à l’Ordonnance sur les travaux de construction, tout chantier souterrain doit avoir été contrôlé par la Caisse nationale suisse en cas d’accidents (Suva) et approuvé à des fins d’exploitation. Les exigences sont pointues et vont du contrôle d’accès aux valeurs sévères relatives à la qualité de l’air jusqu’à l’huile hydraulique utilisée. Cette dernière doit d’ailleurs remplir les exigences élevées relatives aux liquides hydrauliques difficilement inflammables de la classe HFDU selon ISO 12922. Dans la construction de tunnels, ces auxiliaires hydrauliques ne se comptent plus. Notamment la plate-forme mobile de l’explosif à commande hydrostatique doit opérer avec un fluide hydraulique de grande qualité et conforme aux prescriptions. Le Power-Pack des huiles hydrauliques OEKOSYNT HFDU et HEES Il faut savoir que dans le seul tunnelier, les centaines de litres d’huile hydraulique doivent supporter des pressions excédant Elle se distingue en outre par son exceptionnel comportement viscosité-température, une protection optimale contre la corrosion et l’usure ainsi que d’excellentes propriétés sous haute pression. Grâce à des additifs spéciaux, toutes les formulations OEKOSYNT offrent une résistance élevée au vieillissement et à l’oxydation, un avantage important en présence des températures changeantes et de l’humidité relative élevée qui règnent sous terre. La nouvelle huile OEKOSYNT HFDU complète de manière idéale la variante à succès et éprouvée OEKOSYNT HEES qui, grâce à sa compatibilité élevée avec l’environnement et sa durée d’utilisation 3 à 5 fois supérieure. OEKOSYNT HEES peut d’ailleurs être mélangée sans problème avec des produits comparables et constitue une solution idéale pour l’utilisation dans les systèmes hydrauliques des machines de chantier, les véhicules de damage de pistes, les véhicules de nettoyage de la voie publique. Fin du tunnel en 2010 Il est prévu que le tunnelier (diamètre d’excavation de 3,3 m), qui a précédemment officié à Hong Kong, poursuivra son activité pour le Service de distribution d’eau de Zurich jusqu’en 2007. D’ici là, quelque 50’000 mètres cubes de déblais auront trouvé leur chemin à la surface de la terre. La mise en service de la nouvelle galerie aura lieu après 3 ans de travaux d’aménagement supplémentaires. La ville et la région de Zurich bénéficieront alors d’une sécurité d’approvisionnement accrue pour des travaux de maintenance et d’entretien moindres. D’une profondeur de 80 m et d’un diamètre de 9,5 m, le puits de Moos livre passage à la caverne au pied du puits et à la galerie d’accès. Le réservoir d’eau de Lyren est l’un des six réservoirs intégrés dans la conduite circulaire et a une contenance de 60’000 m 3 d’eau. 11

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES