Views
3 years ago

MOTOREX Magazine 2004 73 FR

  • Text
  • Motorex
  • Moteur
  • Natacha
  • Moteurs
  • Huile
  • Formule
  • Huiles
  • Spiegler
  • Produits
  • Norme
MOTOREX Magazine 2004 73 FR

Actuel Actuel 1.

Actuel Actuel 1. Structure schématique du système RGE-CRT 10 La nouvelle norme antipollution EURO 4 pour camions entre en vigueur l’an prochain. Lors d’un séminaire spécialisé, MOTOREX a fait le point sur tout ce qui touche à EURO 4/5 et présenté l’huile moteur révolutionnaire MOTOREX FOCUS 4. LowSAPS aplanit le chemin vers EURO 4/5 Plus de 200 personnes avaient pris la route vers Langenthal, dont plusieurs représentants des principaux importateurs de véhicules. Soupape RGE t Refroidisseur RGE Soupapes de surpression Refroidisseur de la charge RGE = Recirculation des gaz d'échappement CRT = Continously Regeneration Trap Plus de 200 personnes déléguées par des entreprises de transport, la presse et les principaux importateurs de véhicules ont participé au séminaire organisé à Langenthal par MOTOREX. Les valeurs limites de la future norme EURO 4 exigent des moteurs dotés de systèmes modernes d’épuration des gaz d’échappement, lesquels, à leur tour, ne peuvent respecter cette norme qu’avec une huile moteur adaptée. Les systèmes d’épuration des gaz d’échappement Lorsqu’en 1992 la première norme antipollution européenne vit le jour, les constructeurs automobiles se virent forcés de modifier les moteurs pour la respecter. Pour répondre ensuite à l’actuelle norme EURO 3, de nouveaux perfectionnements furent appliqués aux groupes motopropulseurs et à la gestion du moteur. Tout ceci ne suffira cependant pas pour franchir ce 2. Structure schématique du système SCR-CRT CRT SCR = Selective Catalytic Reduction CRT = Continuously Regeneration Trap véritable saut d’obstacles qui nous attend le 1 er octobre 2005 avec EURO 4 et EURO 5. Les moteurs diesel ont ceci de critique qu’ils génèrent des quantités considérables d’oxydes d’azote et de particules de suie dangereuses pour les poumons. Prescrite par EURO 4, la division par deux de ces rejets d’oxydes d’azote et de particules de suie n’ira pas sans d’importants efforts au plan technique. Pour la première fois, tous les constructeurs sont obligés de contribuer à la réduction des gaz de combustion en les épurant avant leur rejet dans l’atmosphère. En dépit de leur déclaration unanime, tous les principaux constructeurs de camions n’appliqueront pas une technologie homogène, du moins pour EURO 4. Pour l’heure, deux techniques sont privilégiées pour réduire les oxydes d’azote: Première option: la recirculation des gaz d’échappement (RGE) telle qu’appliquée aux véhicules et machines de chantier SCR Catalyseur à oxydation Filtre à particules Catalyseur SCR Additif AdBlue® EURO 3, qui refroidit d’abord une partie du flux gazeux avant de le réintroduire dans la chambre de combustion. Ceci a pour effet d’abaisser la température de combustion et de refouler les formations d’oxyde d’azote. Deuxième option: la réduction catalytique sélective (SCR). Le SCR injecte une dose exactement calculée de solution d’urée aqueuse dans le système de traitement des gaz. Une réaction chimique s’opère au contact de l’urée, qui transforme les oxydes d’azote en vapeur d’eau et en azote simple non polluants. Dénommée AdBlue ® , la solution d’urée est transportée à bord du véhicule dans un réservoir séparé qu’il s’agit de remplir régulièrement. Les deux procédés ne pouvant réduire que les oxydes d’azote, une autre technique doit être mise en œuvre pour diminuer les particules de suie. Ici, la RGE – du fait de la température de combustion plus faible – amplifierait plutôt la formation de suie. Pour contrer la formation de suie dans le moteur, il faut donc soit ajuster la combustion du mélange carburé à un niveau très bas ou combiner le système RGE ou SCR avec un filtre à particules CRT pour procéder au filtrage de la suie. Solution: la technologie LowSAPS Combiner uniquement la gestion du moteur et l’épuration des gaz d’échappement ne suffit pas à atteindre les valeurs d’émissions visées. L’huile moteur doit aussi contribuer largement à la réalisation de cet objectif. Les constituants de l’huile peuvent pénétrer directement par le système d’aération du carter-moteur, ou indirectement lors du processus de combustion, aussi bien dans le flux gazeux que dans les organes du système d’épuration. L’efficacité du recyclage s’en trouve négativement influencée à cause des composants de l’huile moteur, dont le soufre, le phosphore et les cendres sulfatées. Ces dernières peuvent boucher Produit/ cendre sulfaté soufre phosphore Norme % m/m % m/m % m/m MC POWER PLUS 10W/40 1.3 0.36 0.1 ACEA E6-04 < 1.0 < 0.3 < 0.08 DaimlerChrysler MB 228.51 < 1.0 < 0.3 < 0.08 MAN M 3477 < 1.0 < 0.3 < 0.08 FOCUS 4 10W/40 < 1.0 0.14 0.05 le filtre à particules, le phosphore pouvant quant à lui réduire notablement l’action des catalyseurs à oxydation. Le mot d’ordre, pour les fabricants d’huiles moteur, est donc d’abaisser drastiquement les proportions de soufre, de phosphore et de cendres sulfatées – les SAPS. Ironie du sort: ces SAPS sont précisément les substances qui ont jusqu’ici conféré à l’huile moteur ses bonnes propriétés qui sont de lubrifier le moteur, de le protéger de l’usure et d’assurer sa propreté. Et tant qu’à ajouter ces auxiliaires précieux en moindres quantités dans l’huile moteur, il faudrait parallèlement réduire les longs intervalles entre les vidanges que tout le monde apprécie depuis longtemps, ce qui serait tout sauf économique. La solution requise a été trouvée sous la forme d’une technologie d’additifs radicalement novatrice qui permet de réduire les SAPS tout en conservant au produit ses qualités intactes, donc sans effet sur l’espacement des vidanges et l’efficacité. La réponse s’appelle: technologie MOTOREX LowSAPS. Résultat: MOTOREX FOCUS 4 En 2002 déjà, MOTOREX avait visé juste en direction des LowSAPS avec son huile de flotte universelle MOTOREX MC POWER PLUS. Malgré, ou plutôt à cause de sa part étonnamment basse en cendres de 1,3% seulement et la teneur en soufre nettement réduite qu’affiche notre technologie MC, cette huile reste aujourd’hui comme hier parfaitement adaptée pour l’ensemble de la flotte, véhicules avec fréquence de vidanges très étendue compris. MOTOREX a logiquement poursuivi sur sa lancée et propose désormais la première huile moteur MOTOREX issue de la technologie LowSAPS pour véhicules diesel répondant à la norme EURO 4/5. MOTOREX FOCUS 4 SAE 10W/40 a été développée en étroite collaboration avec des constructeurs de moteurs et est homologuée selon DaimlerChrysler MB 228.51 et MAN 3477. Pour savoir si MOTOREX FOCUS 4 SAE 10W/40 conviendrait aussi idéalement à votre véhicule, consultez votre responsable de secteur MOTOREX ou notre service clientèle. 11

MOTOREX PORTRAIT

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine - English

BROCHURES