Views
7 months ago

MOTOREX Magazine 2002 66 FR

  • Text
  • Motorex
  • Huile
  • Graisses
  • Huiles
  • Bianchi
  • Swisscut
  • Ortho
  • Graisse
  • Langenthal
  • Coupe
MOTOREX Magazine 2002 66 FR

Graisses techniques

Graisses techniques Graisses techniques Le mouvement engendre la friction, qui produit de la résistance, de la chaleur et de l’usure – nos ancêtres l’avaient bien compris qui lubrifiaient déjà les moyeux de roues avec des graisses animales. Dans notre quotidien toujours plus dépendant de la technologie, les graisses lubrifiantes modernes se chargent de tâches autrement plus compliquées qu’autrefois. Surdouée: la GRAISSE LUBRIFIANTE Principe de structuration des graisses lubrifiantes Huiles de base + Epaississants + Additifs = Graisses lubrifiantes Huiles conventionnelles – Produit raffiné Huiles non conventionnelles – Huile d’hydrocraquage (synthèse HC) – Charbons synthétiques particules d’hydrogène 1) – Esters synthétiques 2) Huiles végétales – Huiles de colza 3) 1) poly-alpha-oléfine (PAO) ou poly-iso-butène (PIB) 2) en partie rapidement biodégr. 3) rapidement biodégradable Savons de métaux – Savon de lithium – Savon de calcium – Savon de soude – Savon d’aluminium – Savon de baryum Autres épaississants – Gels – Polyuréthane – Bentonite Actifs en surface – Protection haute pression/usure – Protection anticorrosion/ antirouille – Matières solides 4) Protecteurs de graisse – Protection antivieillissement 4) sulfure de molybdène, téflon, graphite Classes commerciales – Graisse polyvalente – Graisse hautes températures – Graisse pour autos – Graisse fluidifiée – Graisse gélifiée – Graisse de polyuréthane – Graisse de bentonite Classes de performance – Prescriptions des constructeurs d’automobiles et de machines Certification selon DIN 51502 Classes de consistance NLGI 000, 00, 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6 14 Non toxique, la MOTOREX NO TOX HD GREASE se prête à merveille à l’emploi par la très exigeante industrie des denrées alimentaires. La pâte de séparation MOTOREX 183 pour burins garantit que les pièces métalliques en mouvement ne se soudent pas ensemble. Photo: fournie Photo: Atlas Copco (Schweiz) AG Schématiquement, les graisses lubrifiantes peuvent être qualifiées d’huiles épaissies. L’épaississant forme des structures spongieuses, dans lesquelles l’huile est stockée pour être au besoin libérée. En pratique, la composition est cependant beaucoup plus complexe, ne serait-ce qu’en regard des huiles de base impliquées et des additifs, dont il existe une grande diversité de typologies (voir schéma), appelées à jouer un rôle déterminant sur les qualités attendues du produit fini. Catalogue multiple d’exigences Leur nom est explicite: les graisses lubrifiantes doivent lubrifier de manière optimale, p.ex. dans les paliers à roulement et à glissement. Leur consistance, aux basses températures, doit rester molle et souple afin qu’elles demeurent performantes dans les installations centralisées de graissage. Aux températures supérieures, p.ex. dans une pompe de refroidissement à eau ou les paliers d’un ventilateur à air chaud, elles ne doivent pas se répandre (liquéfaction de la graisse). Dans les zones de charnières, elles ne doivent pas attaquer la peinture ou altérer les joints. Les composants remplissant un graissage à vie doivent impérativement protéger contre la corrosion et l’humidité, tout en présentant une résistance élevée au vieillissement. Il est évident que les graisses lubrifiantes en font plus qu’il n’y paraît au premier abord. Un mot sur les composants Les graisses techniques se composent de trois éléments: huile de base, épaississant et additifs. Comme pour les huiles-moteur et les huiles de boîtes, les huiles de base sont des produits raffinés, des huiles d’hydrocraquage ou des huiles synthétiques. Pour épaissir, on utilise des épaississants au savon, tels les savons de lithium, de calcium et de soude – couramment appelés savons de métaux. L’emploi de complexes de lithium, de calcium et d’aluminium en tant qu’agents de raidissement permet d’élever sensiblement le point de goutte. Des épaississants sans savon s’emploient également, notamment sous forme de gels, de polyuréthane, de bentonite etc. Afin d’obtenir des propriétés particulières, telles que résistance au vieillissement, protection anticorrosion, élévation du pouvoir d’absorption de poussée et protection contre l’usure, les graisses lubrifiantes sont souvent associées à des additifs appropriés. Le mélange avec des lubrifiants solides, dont le sulfure de molybdène, est également fréquent. Graisses biodégradables En présence de points de lubrification «ouverts», comme c’est le cas avec les aiguillages de chemins de fer ou lors d’opérations de graissage en plein air, la graisse peut se répandre sur le sol et pénétrer ainsi dans la terrain. Dans de telles conditions, les lubrifiants rapidement biodégradables sont donc tout indiqués. Ces derniers possèdent une base d’esters synthétiques, de polyglycols ou d’huiles végétales, telles que le colza, et s’éliminent biologiquement à 80% en l’espace de 21 jours (CEC L33-A-93). CEC est le sigle du Coordinating European Council (Comité d’experts des constructeurs automobiles européens). Classe NLGI = consistance La classification NLGI selon DIN 51818 subdivise les graisses en neuf catégories: 000, 00, 0, 1, 2, 3, 4, 5 et 6. Dans ce contexte, la résistance d’une graisse – mesurée à l’aide de l’appareil de contrôle dit pénétromètre – est déterminante. Les graisses molles des classes 000 à 0 sont désignées comme «graisses fluidifiées» et s’utilisent souvent dans le circuit de graissage central des véhicules utilitaires. En règle générale, tous les autres points de lubrification des véhicules reçoivent des lubrifiants des classes NLGI 2 ou 3, et 4 ou 5 pour ceux des pompes à eau. Les graisses de la classe 6 ne sont plus guère utilisés aujourd’hui. Une fiche technique détaillée vous renseignera sur les caractéristiques de chaque produit. Nous vous assisterons avec plaisir. BUCHER AG LANGENTHAL Service clientèle, Case postale CH-4901 Langenthal Tél. 062 919 75 75, Fax 062 919 75 95 www.motorex.com Photo: John Deere Photo de presse MB De nos jours, les véhicules utilitaires sont souvent équipés d’un circuit de graissage central. MOTOREX 3000 est prédestinée pour les longues périodes d’inactivité, ici dans le palier de roulement d’un arbre tambour. 15

MOTOREX MAGAZINE

MOTOREX Magazine - Deutsch

MOTOREX_Magazine_2017_110_de
MOTOREX_Magazine_2017_109_de
MOTOREX_Magazine_2016_108_de
MOTOREX_Magazine_2016_107_de
Racing_Report2015_de_web
MOTOREX_Magazine_2015_106_de
MOTOREX_Magazine_2015_105_de
MOTOREX_Magazine_2015_104_de
Racing_Report_2014_de
MOTOREX_Magazine_2014_103_de
MOTOREX_Magazine_2014_102_de
MOTOREX_Magazine_2014_101_de
Racing_Report_2013_de
MOTOREX_Magazine_2013_99_de
MOTOREX_Magazine_2013_98_de
MOTOREX_Magazine_2013_100_de
MOTOREX_Magazine_2012_97_de
MOTOREX_Magazine_2012_96_de
MOTOREX_Magazine_2012_95_de
broschuere_Racing_Deutsch_2011
MOTOREX_Magazine_2011_94_de
MOTOREX_Magazine_2011_93_de
MOTOREX_Magazine_2011_92_de
MOTOREX Magazine 2010 91 DE
MOTOREX Magazine 2010 90 DE
MOTOREX Magazine 2010 89 DE
MOTOREX_Magazine_2009_88_de
MOTOREX_Magazine_2009_87_de
MOTOREX_Magazine_2009_86_de
MOTOREX_Magazine_2008_85_de
MOTOREX_Magazine_2008_84_de
MOTOREX_Magazine_2008_83_de
MOTOREX_Magazine_2007_82_de
MOTOREX_Magazine_2007_81_de
MOTOREX_Magazine_2007_80_de
MOTOREX_Magazine_2006_79_de
MOTOREX_Magazine_2006_78_de
MOTOREX_Magazine_2006_77_de
MOTOREX_Magazine_2004_73_de
MOTOREX_Magazine_2004_72_de
MOTOREX_Magazine_2004_71_de
MOTOREX_Magazine_2003_70_de
MOTOREX_Magazine_2003_69_de
MOTOREX_Magazine_2003_68_de
MOTOREX_Magazine_2002_67_de
MOTOREX_Magazine_2002_66_de
MOTOREX_Magazine_2002_65_de
Motorex_Revue_1981_01_defr

MOTOREX Magazine - Français

MOTOREX Magazine 2018 113 FR
MOTOREX Magazine 2018 112 FR
MOTOREX Magazine 2018 111 FR
MOTOREX Magazine 2017 110 FR
MOTOREX Magazine 2017 109 FR
MOTOREX Magazine 2016 108 FR
MOTOREX Magazine 2016 107 FR
MOTOREX Racing Report 2015 FR
MOTOREX Magazine 2015 106 FR
MOTOREX Magazine 2015 105 FR
MOTOREX Magazine 2015 104 FR
MOTOREX Racing Report 2014 FR
MOTOREX Magazine 2014 103 FR
MOTOREX Magazine 2014 102 FR
MOTOREX Magazine 2014 101 FR
MOTOREX Racing Report 2013 FR
MOTOREX Magazine 2013 99 FR
MOTOREX Magazine 2013 98 FR
MOTOREX Magazine 2013 100 FR
MOTOREX Magazine 2012 97 FR
MOTOREX Magazine 2012 96 FR
MOTOREX Magazine 2012 95 FR
MOTOREX Racing Report 2011 FR
MOTOREX Magazine 2011 94 FR
MOTOREX Magazine 2011 93 FR
MOTOREX Magazine 2011 92 FR
MOTOREX Magazine 2010 91 FR
MOTOREX Magazine 2010 90 FR
MOTOREX Magazine 2010 89 FR
MOTOREX Magazine 2009 88 FR
MOTOREX Magazine 2009 87 FR
MOTOREX Magazine 2009 86 FR
MOTOREX Magazine 2008 85 FR
MOTOREX Magazine 2008 84 FR
MOTOREX Magazine 2008 83 FR
MOTOREX Magazine 2007 82 FR
MOTOREX Magazine 2007 81 FR
MOTOREX Magazine 2007 80 FR
MOTOREX Magazine 2006 79 FR
MOTOREX Magazine 2006 78 FR
MOTOREX Magazine 2006 77 FR
MOTOREX Magazine 2005 76 FR
MOTOREX Magazine 2005 75 FR
MOTOREX Magazine 2005 74 FR
MOTOREX Magazine 2004 73 FR
MOTOREX Magazine 2004 72 FR
MOTOREX Magazine 2004 71 FR
MOTOREX Magazine 2003 70 FR
MOTOREX Magazine 2003 69 FR
MOTOREX Magazine 2003 68 FR
MOTOREX Magazine 2002 67 FR
MOTOREX Magazine 2002 66 FR
MOTOREX Magazine 2002 65 FR
MOTOREX Revue 1981 01 DE

MOTOREX Magazine - Svenska

MOTOREX Magazine - English

Racing_Report_2014_en
14_0471_MOT_Magazine102_EN_RGB
14_0053_MOT_Magazine101_EN
MOTOREX Magazine 2009 88 EN
MOTOREX Magazine 2009 87 EN
MOTOREX Magazine 2009 86 EN
MOTOREX Magazine 2008 85 EN
MOTOREX Magazine 2008 83 EN
MOTOREX Magazine 2007 81 EN
MOTOREX Magazine 2007 80 EN
MOTOREX Magazine 2006 79 EN
MOTOREX Magazine 2006 78 EN
MOTOREX Magazine 2006 77 EN
MOTOREX Magazine 2005 76 EN
MOTOREX Magazine 2005 75 EN
MOTOREX Magazine 2005 74 EN
MOTOREX Magazine 2004 73 EN
MOTOREX Magazine 2004 72 EN
MOTOREX Magazine 2004 71 EN
MOTOREX Magazine 2003 70 EN
MOTOREX Magazine 2003 69 EN
MOTOREX Magazine 2003 68 EN
MOTOREX Magazine 2002 67 EN
MOTOREX Magazine 2002 66 EN
MOTOREX Magazine 2002 65 EN

MOTOREX Magazine - Deutsch (Österreich)

BROCHURES